La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

_____ Les relations entre l’Algérie et le Burkina Faso _______

Posté le 26/10/2015

 

L'Algérie et le Burkina Faso entretiennent des relations traditionnelles d’amitié, de solidarité et de coopération, et partagent les même idéaux de paix, de stabilité et de développement. Ils ont également des références culturelles et cultuelles communes.

L’Algérie, qui a apporté son soutien au processus de transition au Burkina Faso,  a immédiatement et fermement condamné le coup de force du 16 septembre 2015  et s’est félicitée de la réinstallation des institutions de la Transition.  

Les relations de coopération entre l’Algérie et le Burkina Faso sont multi sectorielles. Elles sont régies par une commission mixte de coopération dont la dernière réunion d’évaluation s’est tenue à Ouagadougou les 11 et 12 février 2014.

Cette réunion  a permis de faire une évaluation exhaustive de la coopération bilatérale en identifiant des actions de coopération dans 29 domaines dont la concrétisation  impulsera un élan nouveau aux relations bilatérales.

L’Algérie contribue à la formation de cadres burkinabè dans les universités algériennes à travers l’octroi, annuellement, de bourses de formation dans les différentes filières. 81 bourses de formation, tous secteurs confondus,  ont été accordées à de jeunes bacheliers burkinabè au titre de l’année académique 2015-2016.

Au plan régional et international, l’Algérie et le Burkina Faso ont des positions communes sur les principales questions régionales et internationales d'intérêt commun, et réaffirment à chaque occasion leur engagement à maintenir l'esprit de concertation qui a toujours caractérisé leurs relations.

Les deux pays œuvrent de concert pour la réalisation de la paix et de la sécurité au Sahel pour faire de cette sous région un havre de paix, de coopération, de solidarité et de développement.

C’est à ce titre que le Burkina Faso a participé activement dans l’équipe de médiation internationale qui a mené le processus du dialogue inter-malien d’Alger, couronné par la signature à Bamako, le 15 Mai 2015, de l’Accord historique  de paix et de réconciliation au Mali.

La lutte contre le terrorisme constitue également une préoccupation majeure de l’Algérie et du Burkina Faso.  Les deux pays participent, à cet égard, à la coopération sécuritaire prometteuse qui se développe dans la région du Sahel, notamment, dans le cadre du Processus de Nouakchott mis en place par l’Union Africaine.

Des perspectives prometteuses s’offrent à la coopération entre l’Algérie et le Burkina Faso dans de nombreux domaines. Leur concrétisation renforcera les relations entre les deux pays dans l’intérêt mutuel des deux peuples.